La Compagnie

L’Échappée Belle aime décidément, définitivement, aller par les villages (forcément elle en vient), tout comme s’installer dans les bistrots.

Depuis près de 20 ans elle propose des veillées chez l’habitant ou au comptoir du coin, des dîners, des randonnées ou déambulations, des « rendez-vous » au jardin, des pique-niques littéraires, tout cela, le livre à la main et en collaboration avec les associations locales.

Pourvu que ça provoque de la parole, de l’échange, des causeries.

En 2008, la rencontre avec l’auteure Catherine Zambon déclenche un retour sur une démarche théâtrale et une réflexion sur l’espace, les espaces, l’écriture dramatique sur ces espaces donnés, l’urgence de la parole, et tout cela dans l’infiniment humain. Depuis, nous ne cessons d’explorer ce terrain-là.